top of page

J’ai rencontré quelqu’un, mais…je suis en couple

Dernière mise à jour : 29 oct. 2019

L’amour est un concept merveilleux, à condition de ne pas s’enliser dans divers problèmes susceptibles de nourrir notre culpabilité. Si vous rencontrez quelqu’un alors même que vous

êtes en couple, se poser les bonnes questions est une nécessité.


La réponse dépend d’abord de l’ancienneté et de la solidité de votre relation. Si vous décidez de rompre, cela n’aura pas le même impact si vous êtes avec votre premier partenaire depuis un mois ou depuis trois ans.

Détruire une relation de trois ans pour un beau gosse qui vous fait de l’oeil (ou pour une trop jolie fille), n’a aucun sens, vous risqueriez de perdre votre copine, honneur, et dignité.

Et si vous aviez des ami(e)s du sexe opposé, même s’il s’agit de vrai(e)s ami(e)s, ils risquent d’avoir quelques difficultés à cautionner votre comportement. Si cela fait seulement un mois que vous êtes ensemble, rappelez-vous que vous avez la chance d’être en couple, et que, si ça se trouve, celui qui vous plaît ne voudra pas de vous, ou souhaite simplement une courte histoire, une « aventure  sans lendemain ».

Avant toute chose, étudiez donc l’ancienneté et la solidité de votre couple. Si vous êtes en couple depuis une semaine et que vous vous disputez déjà à propos de tout et de rien, que vous envisagez déjà quelque chose avec quelqu’un d’autre, réfléchissez un moment, prenez votre temps et demandez-vous s’il est vraiment pertinent de quitter Thierry pour Mathieu, ou Anna pour Mathilde (prénoms choisis complètement au hasard).

Si vous vous sentez mal parce que vous aimez désormais quelqu’un d’autre, jusqu’à vous sentir très triste, peut-être qu’il vaut mieux prendre vos distances avec votre conjoint(e), pendant une semaine maximum, histoire de voir s’il vous manque ou si finalement, vous vous rendez compte que vous ne l’aimez pas tant que ça. L’amour est très complexe, pour de trop nombreuses raisons.

On ne sait jamais vraiment pourquoi on aime quelqu’un, mais on l’aime et c’est tout ce que l’on sait. Et on n’aime jamais chacun de la même manière. De plus, on a beau toujours être la même personne, et s’entendre avec différentes personnes, on n’a jamais exactement la même relation.

Si vous aimez votre conjoint(e) la question ne se pose même pas : oubliez cette personne qui vous trouble. Draguer quelqu’un alors que l’on a déjà un partenaire dans notre vie amoureuse, c’est prendre le risque de tout perdre. Et si le célibat a des avantages, beaucoup d’entre eux envient votre situation, c’est un fait indéniable. Si, malgré nos conseils, vous souhaitez prendre la pire des décisions, faites-le vite.

Même si vous concrétisez votre souhait, vous risquez de culpabiliser sur votre action et d’en souffrir, mais votre conjoint(e) aussi va se sentir mal. Mais plus tôt le mal sera fait, plus vite il pourra se terminer, à moins qu’il ne puisse s’éterniser chez l’autre. Ne pensez pas que vous pourrez minimiser les dégâts, c’est impossible, vous serez obligés de blesser votre partenaire.

Et si certains préfèrent qu’on leur brise le coeur en mille morceaux car ils passent ainsi plus vite à autre chose, d’autres souhaiteront davantage de douceur. A vous d’anticiper et de connaître la mentalité de celle ou de celui que vous aimez, à propos des histoires de coeur : ce sera plus facile ensuite, pour vous, de vous adapter.

La bonne décision, c’est de continuer à rester dans votre couple, et si vous vous rendez compte que le problème est ailleurs, qu’une routine s’est installée entre vous et que vous en avez marre des rituels que vous aviez mis en place chaque journée, essayez de proposer à votre amour de réaliser des expériences inédites : il appréciera sûrement !


4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page